Noir & Blanc

On a émit nos goûts, nos perceptions…

“(…) j’ai surtout gardé de tout ça l’habitude d’inscrire et de garder en tête certains souvenirs seulement en noir et blanc. J’aime le mystère associé, la manière d’y percevoir les ombres, de pouvoir se concentrer sur les détails, les texture sans être perturbé par les couleurs. Les sensations que je perçois et qui ressortent de ces images sont souvent plus intenses chez moi.” Morgane Malgat.

“Je trouve que le noir et blanc apporte une intensité supplémentaire. Une photo de tous les jours en noir et blanc peut d’un seul coup me couper le souffle !” Aurélie Rhodier.

On s’est posé des questions:

“Le Noir et Blanc renforce-t-il le travail de photographes comme Alain Laboile ou Sally Mann ? Aurait-il été différent, mieux ou moins percutant en couleur ? N'ont-ils pas choisi le noir et blanc pour l'aspect intemporel et nostalgique étant donné qu'ils traitent le thème de l'enfance ? Ou bien le noir et blanc n'était-il pas une façon de rester homogène et consistant sur une série qui encourt sur plusieurs années ?” Sylvain Marchand.

On a essayé des trucs, on s’est gratté la tête. On a peut-être pas plus de réponses qu’au départ, mais on a quand même crée des choses qui nous resteront, commencé des réflexions, des bouts de pensées, on s’est rendu compte de trucs. Ou pas encore.

Angie Henrio

Angie Henrio

Alexandra Laurent.

Alexandra Laurent.